Droit de réponse de Deep Green Resistance au journal la Décroissance.

Droit de réponse de Deep Green Resistance au journal…

En novembre 2019 le journal la décroissance a publié un article calomniant l’organisation Deep Green Resistance, nous leur avions alors envoyé un droit de réponse qu’ils ont décidé d’ignorer, en voici le contenu :

Ce n’est pas la première fois que le journal la Décroissance s’en prend en termes belliqueux au mouvement Deep Green Resistance. Les articles parus dans votre journal et plus particulièrement celui du mois de novembre 2019 constituent une forme de lynchage public d’une organisation écologiste radicale au travers de l’autodafé de ses publications qui pourrait paraître antinomique avec votre ligne éditoriale.

Sous couvert d’une revue de lecture du tome 2 du livre DGR paru aux Editions Libre et ouvrage de référence du mouvement, l’article assimile DGR aux groupes terroristes Al Qaeda et Daesh et lui prête la volonté d’organiser un contrôle moral de la population au travers d’une “police des mœurs à l’iranienne”. Rien que cela. Une citation hors contexte parachève cette charge en insinuant que nous prônerions l’assassinat. Une assertion totalement fallacieuse que vous auriez pu prendre la peine de vérifier en allant sur le site internet de DGR qui déclare expressément le contraire.

La calomnie déguisée pratiquée à notre encontre tout au long de l’article est très étonnante pour un journal qui prône la droiture et la non-violence.

Pour DGR la possible utilisation de la violence dirigée contre des objectifs matériels stratégiques fait partie d’un ensemble de tactiques diversifiées destinées à mettre fin à cette civilisation industrielle qui détruit sans distinction humains et non humains (lesquels ne sont pas limités aux seuls animaux). En réalité le livre établit une taxonomie des divers modes d’action possibles et invite tous ceux qui souhaitent s’opposer aux désastres causés par la civilisation industrielle mondialisée à réfléchir à l’opportunité d’adopter des formes d’action adaptées selon le contexte.

Bien entendu la position de DGR peut s’avérer critiquable ou discutable.

Le mouvement DGR est ouvert au débat intelligent et argumenté, par contre nous n’acceptons pas les assimilations fallacieuses, la manipulation tendancieuse de nos textes, une vindicte gratuite ne reposant sur aucun fondement factuel, et nous condamnons fermement les insinuations sournoises de l’article que vous avez publié.

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments